Regards inversés : quand la photo prend soin

Regards inversés : quand la photo prend soin

Fonds de dotation Capsule d'Art
 Projet opérateur | Axe du projet : création artistique | Nature du projet : mise en place d’ateliers photos | Année 2020

Quand la photo prend soin : parce que rendre visible ceux qu’on ne voit pas, qu’on ne voit plus, ce n’est pas seulement parler d’eux et de leurs problématiques ou les montrer, « Regards inversés » est parti d’une envie : offrir à des personnes en situation de vulnérabilité l’opportunité de nous donner leur regard et leur sensibilité sur le monde qui les entoure en participant à des ateliers photos.

Objectifs du projet :

  • Concourir à restaurer l’estime de soi des personnes en situation de vulnérabilité en leur offrant l’opportunité de créer ;
  • Aborder la relation à son image par le portrait, mais aussi au monde et aux autres, par le biais de la photo ;
  • Créer du lien social en les réunissant autour d’un même projet lors de plusieurs séances ;
  • Donner à voir au grand public non pas « notre » regard sur eux mais leur regard et leur sensibilité sur le monde qui les entoure par le biais d’une exposition.

 

Pour mettre en œuvre ce projet, Le Fonds Capsule d’Art a choisi Christophe Pouget, photographe de portrait et de reportage, et engagé depuis plusieurs années dans l’association Habitat et Humanisme. Il assurera la direction artistique et l’animation des ateliers. Une médiatrice artistique l’accompagnera afin d’accueillir les émotions et les ressentis des participants.

Six ateliers seront mis en place : cinq ateliers de prise de vue dans différents lieux et selon des thématiques différentes (le portrait, le paysage urbain et naturel, la photo d’ambiance…) et un atelier « retour d’expériences »

Une exposition photo clôturera le projet.


CHRISTOPHE POUGET

Photographe de portrait et de reportage depuis de nombreuses années, ce sont avant tout les rencontres humaines qui l’animent. Une façon extraordinaire d’entrer en contact avec l’âme du monde et sa diversité. Sa démarche s’inscrit dans une volonté de valoriser les actions et les hommes ; de capter la réalité des choses ; de redonner un peu de dignité à ceux qui n’ont plus rien, dans le cadre notamment de son engagement auprès de l’association Habitat et Humanisme : en témoigne une exposition « Portraits de famille », série de portraits qu’il a réalisée au sein d’un village de Roms.

« Réaliser des portraits, c’est entrer en contact avec l’autre, son intimité, c’est lui offrir l’opportunité de se découvrir autre, soi. La photo révèle non pas la réalité mais une réalité ; le portrait, lui, dévoile des facettes souvent restées dans l’ombre. » confie-t-il.

En parallèle, Christophe Pouget mène un travail artistique de collage photographique (Portraits et Paysages) centré sur la relation entre le temps et l’espace. Son travail est représenté par la Fremin gallery à New York et exposé dans plusieurs foires internationales (New York, Miami, Hong Kong, Singapour).


Portrait et reportage : www.christophepougetphotographies.com  | Travail artistique : www.christophepouget.com