Compagnie de danse inclusive Oxala x Tarek Aït Meddour

Compagnie de danse inclusive Oxala x Tarek Aït Meddour

Projet distributeur | Axe du projet : création artistique | Nature du projet : soutien à la création chorégraphique – danse et handicap | Année 2020

Parce qu’il correspond en tous points à la vocation du Fonds Capsule d’Art, lorsque le projet lui a été présenté par Cécile COMBARET, présidente de la compagnie COLEGRAM et fondatrice de MOMENTUM (entreprise de coordination de projets culturels), il a de suite remporté l’unanimité des membres du conseil d’orientation. Le Fonds est ainsi heureux et fier d’être le partenaire exclusif de ce magnifique projet de création chorégraphique. Un projet qui mêle création artistique et réception esthétique.

La compagnie de danse inclusive OXALA (Biarritz), dirigée par l’art thérapeute et danseuse Laurence RICORDEAU, est composée de danseurs atteints de handicap mental ou psychique. Déterminée à faire bouger les lignes, Laurence met toute son énergie à développer et à programmer les créations de sa compagnie comme n’importe quelle compagnie de danse. Parce que le handicap fait peur, il n’est pas simple encore aujourd’hui d’amener le public à aller au-delà des a priori, à penser la danse inclusive comme esthétique et suscitant des émotions.

UNE SEMAINE DE CRÉATION EN JUILLET

En 2019, dans sa volonté de professionnaliser la compagnie OXALA, Laurence RICORDEAU a contacté par l’intermédiaire de Cécile COMBARET le chorégraphe Tarek AÏT MEDDOUR, fondateur de la compagnie COLEGRAM. L’idée ? Lui proposer de transmettre sa matière pendant une semaine aux danseurs de la compagnie. Tarek n’a pas hésité. La rencontre s’est si bien déroulée que s’est vite dessinée l’envie d’aller plus loin et de poursuivre le travail dans une dynamique de création. C’est dans ce contexte qu’ils contactent Capsule d’Art.

A la mi-juillet 2020 et pendant une semaine, Tarek AÏT MEDDOUR se rendra à Biarritz afin de créer avec cette compagnie une pièce originale.

PROGRAMMATION : LE 25 SEPTEMBRE | THÉÂTRE DE L’ALLEGRO | MIRIBEL

Après l’étape de création, grâce à la détermination de Tarek à faire émerger la danse inclusive auprès du grand public et à accompagner la compagnie de danse inclusive OXALA, grâce au soutien de Capsule d’Art, la chorégraphie sera programmée autant que possible en première partie des pièces de la compagnie.

La première est fixée le 25 septembre au Théâtre de l’Allegro à Miribel (Ain) en première partie de la pièce RÉSISTER.

Parallèlement, la création sera présentée dans les établissements de soin et lors de manifestations dans la région.

Entrer dans un travail de création chorégraphique avec un chorégraphe est un véritable levier de développement sur le territoire, favorisant ainsi par la même le développement de la danse inclusive.

CE PROJET, c’est :

– Donner une occasion à des danseurs de se réapproprier leur corps, d’en faire un véritable outil d’expression quand parfois les mots manquent ou que les émotions fortes et contrastées chahutent un peu trop l’être… ;

– Considérer ces danseurs comme n’importe quel danseur et leur donner l’opportunité de développer un véritable travail de création chorégraphique ;

– Amener le public à changer de regard sur la danse inclusive, lui qui peut avoir peur du handicap ou qui a l’habitude d’assister à des spectacles de danse composés de « gens ordinaires » comme l’évoque Laurence RICORDEAU.

A propos de la compagnie de Danse inclusive OXALA et Laurence Ricordeau

A propos de Tarek Aït Meddour, chorégraphe et fondateur de la compagnie COLEGRAM

A propos de MOMENTUM, entreprise de coordination de projets : www.momentum-artsvivants.com